"UN SOIR POUR SORTIR DU NOIR"

Prière PrécédentePrière Suivante

SOIREE DE LOUANGE DU 27 FEVRIER 2015


Marie
PRIERE : « Te suivre, Seigneur…. »

Te suivre, Seigneur, n'est pas une aventure commencée à la légère et poursuivie avec désinvolture. Un jour oui et l'autre non! Cela, tu n'en veux pas.

Te suivre, Seigneur, c'est prendre du temps, beaucoup de temps pour te comprendre, t'approcher et apprendre à t'aimer.

Te suivre, Seigneur, ce n'est pas l'affaire d'un jour mais c'est l'affaire de tous les jours. Fidélité, par delà les obstacles et les ténèbres. Fidélité, par-delà la peur et le doute.

Te suivre, Seigneur, c'est aussi trouver le temps et la patience, laissé la fleur sortir de terre, s'épanouir et se tourner vers le soleil. Rien, jamais rien, ne pourra se réaliser par la force.

Te suivre, Seigneur, c'est aussi travailler chaque jour, à la construction de notre vie de chrétiens en puisant en Toi les forces nécessaires pour tenir et tenir jusqu'au bout de l'aventure.

Évangile de Jésus Christ selon Saint Matthieu 5, 20-26.

Comme les disciples s'étaient rassemblés autour de Jésus, sur la montagne, Il leur disait : « Je vous le déclare : Si votre justice ne surpasse pas celle des scribes et des pharisiens, vous n'entrerez pas dans le Royaume des cieux.
Vous avez appris qu'il a été dit aux anciens : Tu ne commettras pas de meurtre, et si quelqu'un commet un meurtre, il en répondra au tribunal. Eh bien Moi, Je vous dis : Tout homme qui se met en colère contre son frère en répondra au tribunal. Si quelqu'un insulte son frère, il en répondra au grand conseil. Si quelqu'un maudit son frère, il sera passible de la géhenne de feu. Donc, lorsque tu vas présenter ton offrande sur l'autel, si, là, tu te souviens que ton frère a quelque chose contre toi, laisse ton offrande là, devant l'autel, va d'abord te réconcilier avec ton frère, et ensuite viens présenter ton offrande.
Accorde-toi vite avec ton adversaire pendant que tu es en chemin avec lui, pour éviter que ton adversaire ne te livre au juge, le juge au garde, et qu'on ne te jette en prison.
Amen, Je te le dis : tu n'en sortiras pas avant d'avoir payé jusqu'au dernier sou. »

Prenons quelques instants pour réfléchir aux relations qui, en ce moment, m’empêchent d’être pleinement disponible à Dieu.


PRIERE : « Ô Père, à Toi la louange ! »

Ô Père, à Toi la louange !
Tu montres aux humbles ton chemin,
mais Tu le caches aux yeux des sages,
pour qu'à l'épreuve de la faim,
ils cherchent Ton visage.

Ô Père, à Toi la louange !
C'est en Toi seul qu'est notre joie,
puisque Tu nous reçois toujours,
quand, misérables et sans amour,
nous revenons vers Toi.

Ô Père, à Toi la louange !
Car Tu connais notre faiblesse,
comme une mère, Tu nous portes,
et chaque instant Tu nous caresses,
de Ta miséricorde.

Ô Père, à Toi la louange !
Car Ton Amour est infini.
Tu veux pour nous la sainteté,
et Tu la donnes aux tout-petits,
en Ton Fils Bien-Aimé.

Retour